Charlotte, étudiante d'échange en Iran (Téhéran) en 2018-2019

Témoignage de Charlotte, étudiante en droit en échange en Iran (Téhéran) en 2018-2019

Square Palestine, Téhéran

La vie en Iran

L’Iran est un pays où l’on se sent en totale sécurité et où les gens sont en général extrêmement bienveillants, et ce particulièrement à l’égard des étrangers. Ils feront tout pour vous aider que vous cherchiez votre chemin ou que vous ayez besoin d’une quelconque information.
Il est difficile de s’imaginer à quel point les Iraniens sont des gens chaleureux et ouverts. Heureux de faire découvrir leur culture aux étrangers, vos amis n’hésiterons pas à vous inviter à passer un weekend dans leur famille, votre voisine de bus au mariage de son cousin, vos professeurs à diner chez leur tante… Leur curiosité vis-à-vis de la France ainsi que leur facilité à parler de leur pays permettent des échanges toujours très intéressants.
Ici, on ne passe pas ses soirées à prendre quelques verres en ville ou à fréquenter les boîtes de nuit, mais les Iraniens savent très bien s’amuser autrement!
Certaines règles s’imposent lors d’un séjour en Iran, par exemple celle pour les femmes de porter un foulard en public. En pratique on s’y fait facilement, d’autant que ces règles peuvent nous sembler strictes mais sont observées assez souplement par les iraniens.


Si vous avez peur d’être nostalgique de la France en vous installant en Iran, pas de panique : vous entendrez des musiques françaises dans tous les cafés où vous irez, verrez plus de représentations de la tour Eiffel qu’à Paris, et pourrez parler français avec un grand nombre d’Iraniens ayant appris la langue.

 

Paysage sur la route entre Rasht et Téhéran

La vie à Téhéran

J’effectue mon semestre dans la capitale iranienne. C’est une ville où il est difficile de s’ennuyer! Entre les promenades dans les bazars, les visites des monuments historiques, les différents événement culturels organisés ou les activités montagneuses (oui, il est possible de faire du ski à Téhéran!), on ne manque pas de choses à faire. Les cafés sont un lieu d’échanges et de rencontres très rependus où règne une atmosphère particulière, il est possible d’aller y boire un thé avec vos amis mais les iraniens y vont aussi pour jouer à des jeux de société, célébrer des anniversaires ou étudier.

 

Un des nombreux café Téhéranais

 

Bazar

 

Roshd International Film Festival

L’université


J’étudie à l’université de Kharazmi située au cœur de Téhéran. Les professeurs sont toujours là pour m’aider, que ce soit à l’université, pour mes démarches administratives (qui peuvent être un véritable parcours du combattant!), ou bien dans mon intégration sociale en Iran. La plupart d’entre eux parlent anglais ou français et me font des apartés pour m’expliquer ce qu’ils évoquent pendant le cours, puis m’envoient des documents sur le sujet. Mes notes finales sont constituées de présentations réalisées en classe, d’examens écrits ou de recherches à effectuer sur des sujets donnés concernant le droit français, le droit iranien ou la comparaison entre les deux. J’ai choisi des cours qui se rapproche de ceux enseignés à Rennes (droit administratif, droit international du travail, systèmes juridiques, etc…) mais aussi d’autres qui s’en éloignent comme celui de droits et responsabilités sociales et politiques des femmes.

 

Iran

Les voyages

Mon emploi du temps est très chargé car je suis 15h de cours de Farsi par semaine en plus de mes cours de droit, mais le grand nombre de jours fériés du fait des fêtes nationales et religieuses me permet de voyager. Il est difficile de se rendre dans les pays frontaliers tant d’un point de vue sécuritaire qu’administratif. Cependant l’Iran est un grand pays avec des régions très variées : que vous alliez dans le nord prendre un bol d’air frais près des rizières et de la mer, dans le sud profiter de la mosaïque des cultures perse et arabe, ou dans l’Ouest découvrir le Kurdistan où l’hospitalité des gens n’a pas d’égal, le dépaysement est total.

 

Désert de Qom

 

Arrêt dans un village dans le nord de l’Iran

 

Village de Palangan dans le Kurdistan

Les transports

Téhéran est très bien desservi par un réseau de transports en commun moderne. Le métro est un véritable lieu d’échange où les conversations avec les autres voyageurs se forment instantanément. De nombreuses iraniennes viennent y vendre des vêtements, des bijoux ou des fleurs, c’est un véritable bazar ambulant! Le taxi est aussi très abordable et rependu, notamment en ce qui concerne les taxis partagés qui peuvent être pratique à utiliser pour les trajets habituels. Il est aussi facile, confortable et peu cher de se rendre dans les villes de tout le pays en bus ou en train.

Le logement

Je vis dans une résidence universitaire dont un des appartements est réservé aux étudiantes étrangères. Nous sommes neuf filles venant d’un peu partout et trois à partager la même chambre. Au début c’est un peu perturbant d’avoir aussi peu d’intimité, mais il y a une très bonne ambiance dans l’appartement et on s’habitue vite à vivre avec autant de monde. Il peut parfois être compliqué d’y travailler, mais les cafés ou bibliothèques de l’université sont toujours ouverts pour accueillir les étudiants!

La gastronomie


La cuisine iranienne se compose majoritairement de riz accompagné d’une grande variété de légumes et de viande. Les herbes sont largement utilisées et donne beaucoup de saveurs aux plats. Si tous les restaurants offrent des dizaines de types de kebabs, la cuisine iranienne est aussi adaptée aux vegans/végétariens. Le très faible coût de la vie en Iran me permet de souvent manger à l’extérieur, mais c’est surtout les invitations à dîner chez les iraniens qui m’ont fait découvrir leur cuisine. Il est aussi habituel d’aller piqueniquer en famille ou entre amis dans les parcs.

 

Repas traditionnel dans une famille iranienne

En bref, si vous souhaitez vivre une expérience humaine incroyablement enrichissante, vous immergez dans une culture différente de la votre tout en approfondissant vos connaissances dans le domaines du droit, je ne peux que vous conseillez de prendre part à un tel échange!

 

Lors de la visite d'un vice-doyen rennais à Kharazmi.

Cette personne témoigne au sujet de...