Master 2 "Histoire du droit"

  1. Présentation de la formation
  2. Objectifs de la formation
  3. Contenu de la formation
  4. Conditions d'accès
  5. Débouchés professionnels
  6. Modalités de candidature et inscription

Présentation de la formation

Le parcours Histoire du droit vise à offrir aux étudiants une vaste culture juridique historique et critique afin de saisir la formation des mécanismes juridiques et d’en comprendre les évolutions et les transformations. Ces connaissances peuvent servir de tremplin pour une poursuite d’études en doctorat ou être valorisées dans le cadre des différents concours de la fonction publique.
Le parcours respecte le projet professionnel de l’étudiant et s’organise autour d’un profil davantage axé sur la recherche universitaire qui se concrétise par l’élaboration d’un mémoire de recherches ou autour d’un profil plus pratique qui se réalise par un stage au sein d’une institution.
Les étudiants sont également accompagnés par l’Association des Historiens du Droit de l’Ouest qui prend une part active dans l’organisation du Master. Elle prend notamment en charge la rentrée intégrative, l’intervention d’anciens du diplôme, l’organisation de manifestations à caractère scientifique.

 

Objectifs de la formation

À l’issue du parcours Histoire du droit, les étudiants maîtrise la formation des mécanismes juridiques, dans l’histoire et dans l’espace.
Cette acquisition de connaissances disciplinaire s’accompagne par le développement de l’esprit d’analyse et de synthèse. La maîtrise d’outils méthodologiques est donc indispensable. Le Master Histoire du droit permet ainsi d’appréhender les ressources et processus du travail de recherche (sites d’archives, bibliothèques, sites internet, bases de données juridiques françaises et internationales, sources documentaires actuelles et anciennes, parutions scientifiques), d’acquérir les outils et méthodologies de la recherche individuelle et collective : veille documentaire juridique, collecte documentaire, lecture, compréhension, interprétation, analyse, exploitation, synthèse des informations.
Le diplômé du Master Histoire du droit acquiert également des compétences relatives à la méthodologie de la rédaction de documents (mémoire, rapport, conclusions, compte-rendu) et à la pratique de l’oral (conférence, direction de groupe, argumentation et controverse orale).

 

Contenu de la formation

Le volume horaire de la formation est de 265 heures de cours.

  • Le premier semestre s’organise autour de 3 UE :
Méthodologie de la recherche
Notes de synthèse
Préparation au grand oral
Histoire du droit coutumier
Procédure pénale et procès célèbre
Histoire de la justice et pensée politique
Etat, droit et justice en Europe
Histoire de la justice administrative
Histoire des forces de l’ordre et des moyens d’enquête
Rôle social du procès
  • Le second semestre s’articule autour de 3 UE :
Langues
Responsabilité encadrée
Module RSIP
Histoire du droit public
Histoire du droit privé
Histoire comparée du droit
Stages ou mémoires

Seules les UE 2 et 3 sont au choix des étudiants, les autres UE constituant un tronc commun à l’ensemble des étudiants. De plus, tous les étudiants suivent 12h de cours assuré par un enseignant étranger, différent chaque année.

Un des points forts de la formation est la réalisation d’un mémoire de recherches ou d’un stage.
L’option mémoire consiste dans la réalisation d’un travail de recherches sous la direction d’un enseignant-chercheur.
Le travail est réparti sur l’ensemble de l’année et fait l’objet d’une soutenance à la fin du mois de juin devant un jury.
L’option stage vise à améliorer puis parfaire la connaissance des métiers et institutions que les étudiants se préparent à intégrer, ainsi que de leur apporter une aide plus pratique et concrète à la préparation aux concours et examens.
Le stage est d’une durée de 2 mois. Il est suivi par la rédaction d’un rapport de stage et d’une soutenance à la fin du mois de juin devant un jury.
Dans les deux cas, les cours sont neutralisés en janvier et février afin de permettre une avancée dans le travail de recherches et de réaliser le stage.

 

Conditions d'accès

La capacité d’accueil du diplôme Histoire du droit est fixée à 20 étudiants.
Les étudiants ayant validé un M1 mention histoire du droit et des institutions, un M1 de droit, un M1 de science politique ou un M1 d’histoire peuvent postuler à l’accès au M2.
La sélection se fait sur dossier à partir des résultats antérieurs et sur la motivation des candidats.

 

Débouchés professionnels

Le parcours Histoire du droit prépare à la carrière d’enseignant chercheur à l’Université (avec poursuite d’études en doctorat et obtention du concours de Maître de Conférences ou du concours d’agrégation pour accéder au corps des Professeurs d’Université) ou de chercheur CNRS (Ingénieur d’études, chargé d’études).
Pour la période 2013-2018, 5 anciens du Master 2 ont réussi le concours de Maître de Conférences et 2 anciens du Master 2 ont réussi le concours national d’agrégation.
Conscient de l’évolution actuelle du marché de l’emploi, le Master Histoire du Droit, par sa formation, permet au diplômé de s’engager dans les métiers du droit et de la fonction publique et donne accès :

  • aux concours de la fonction publique d’Etat ou territoriale de niveau A ou A+ : Ecole Nationale de la Magistrature, Police, Gendarmerie, Conseiller d’Insertion Probation de l’administration pénitentiaire, Conservateurs du Patrimoine.
  • aux concours et examens professionnels d’entrée dans les écoles propres aux professions réglementées de la justice et du droit (Avocats, Huissiers, Greffiers, Notaires).
  • aux professions juridiques telles que : Conseil juridique aux entreprises, Assurances, Banques.

 

Modalités de candidature et inscription

Les candidatures se font en ligne via la plate-forme de e-candidature de l'Université de Rennes 1. A l'issue des renseignements fournis, vous aurez à déposer, dans un espace dédié, tous les documents utiles à cette candidature.