Master 2 Droit des Affaires Fo@d

  1. Présentation
  2. Objectif
  3. Informations diverses
  4. Organisation - Modalités pédagogiques générales
  5. Aptitudes requises

Présentation

Cette formation s’adresse aux professionnel·le·s désirant disposer d’une qualification de haut niveau afin de travailler comme juriste salarié·e :

  •     dans le service juridique d’une entreprise, dans un cabinet d’avocats, d’expertise comptable, ou de consultants ;
  •     dans le secteur prudentiel : banques, assurances, finance.

Elle s’adresse aussi aux personnes exerçant une profession juridique ou judiciaire et souhaitant actualiser et approfondir leurs connaissances en droit de l’entreprise afin de se spécialiser dans ce domaine. Elle s’adresse également à des responsables d’entreprise soucieux d’une interaction efficace avec leurs conseils juridiques, fiscaux et comptables.

Quelques places sont disponibles pour les étudiants en formation initiale (sous conditions).

Objectif

Le Master 2 Droit des affaires Fo@d (anciennement Master Structures et Relations Juridiques de l’Entreprise (SRJE) puis Droit de l’Entreprise Fo@d) a pour objectif de former des juristes aptes à appréhender les différentes problématiques juridiques et fiscales des entreprises afin de les conseiller et de rédiger leurs actes soit en interne (fonction de juriste d’entreprise) soit en externe (avocat ou collaborateur d’étude de notaire ou de cabinet comptable).

Informations diverses

Accueillant principalement des adultes en reprise d’études désireux de certifier leur expérience professionnelle par un diplôme reconnu ou d’opérer une reconversion professionnelle, cette formation associe les techniques les plus efficaces du e-learning (cours en ligne, classes virtuelles, vidéos, chats, forums, tutorat virtuel …) et des enseignements présentiels sous forme de séminaires pratiques. Cette bi-modalité rend la formation compatible avec l’exercice d’une activité professionnelle à responsabilité.

Organisation - Modalités pédagogiques générales

L’équipe pédagogique est composée d’universitaires et de praticiens à parité. Certaines interventions sont présentées par des binômes (universitaire/praticien, avocat-fiscaliste/fonctionnaire des impôts). La technique pédagogique utilisée est celle de la classe inversée : les étudiants étudient à distance les aspects théoriques des différentes matières et appliquent, sous la direction de l’intervenant, leurs connaissances lors des regroupements en procédant à des études de cas, en rédigeant des actes et en simulant des négociations de contrats et de procès. La mise en situation professionnelle est facilitée par l’appel à l’expérience professionnelle personnelle des étudiants. Le stage de deux mois n’est obligatoire que pour les étudiants dépourvus d’expérience professionnelle en droit des affaires. Le master bénéficie d’un réseau de diplômés et de partenaires qui en facilite la réalisation.
S’inspirant des travaux de l’école rennaise de l’entreprise, le master forme les étudiants au droit et à la fiscalité des structures d’entreprise et au droit et à la fiscalité des relations des entreprises : droit des sociétés (notamment des fusions-acquisitions), droit fiscal, droit des contrats (de travail, de distribution, de consommation), droit de la concurrence, droit approfondi des biens (y compris droit de la propriété intellectuelle), droit des MARL (modes alternatifs de règlement des litiges), introduction à la Common Law …
L’évaluation repose sur des activités pédagogiques individuelles et collectives, écrites et orales (mémoire, direction d’études et de recherche, cas pratiques, exposé-discussion …).
Les étudiants diplômés poursuivent leurs études au sein des filières de formation professionnelle (avocature, notaire, magistrat …) ou académique (doctorat).

 

Aptitudes requises

Master 1 Droit des affaires fo@d de l’université de Rennes 1

Licence en Droit et Master 1 (de préférence à dominante droit privé : droit des obligations, droit des sociétés, droit commercial, droit fiscal, droit des entreprises en difficulté, droit patrimonial de la famille, droit du crédit, droit des sûretés, droit des biens …)
ou
validation des études antérieures en droit, économie, gestion et/ou validation de l’expérience professionnelle en milieu juridique ou judiciaire.

anglais.