Le master 2 "Magistrature"

"Préparez le concours de la magistrature dans le cadre d'une formation diplômante"

Master 2 magistrature
  1. Descriptif
  2. Les modules
  3. Organisation de l'année
  4. Les plus de la formation
  5. Les conditions d'accès et pré-requis

Descriptif

Le Master 2 Magistrature est un diplôme exceptionnel à plus d'un titre. Il constitue à la fois un véritable diplôme de Master 2 et une préparation publique au concours d’entrée à l’Ecole nationale de la magistrature.

En tant que Master 2, il regroupe un nombre réduit d’étudiants, sélectionnés en fonction de leur motivation et de leur aptitude à réussir le concours. Un véritable esprit de promotion peut ainsi émerger : ambiance sympathique, soutien mutuel, travail collectif, permettent à chacun de s’épanouir et de donner le meilleur de lui-même.

En tant que préparation publique, chaque enseignement est tourné vers la préparation du concours. Ainsi, en droit l’accent est mis sur l’actualisation des connaissances et la méthodologie. Un module très important (196 heures !) est également prévu pour la culture générale et judiciaire, car l’expérience montre que là est souvent la faiblesse des juristes. Sans oublier la note de synthèse ou l’anglais, qui peuvent permettre de faire la différence. Ce diplôme permet ainsi à tout étudiant, sans discrimination financière, de préparer le concours dans les meilleures conditions,

Le Master 2 regroupe les forces de trois universités (Rennes 1, Nantes et Brest) afin d’offrir aux étudiants un enseignement d’excellence : les meilleurs spécialistes interviennent dans chaque matière.

Le diplôme a également conclu un double partenariat unique en France auprès de la Cour d’appel de Rennes et de l’École nationale de la magistrature.

Grâce à la Cour d’appel de Rennes, chaque étudiant bénéficie du soutien d’un magistrat tuteur durant toute l’année, et effectue un stage d’une durée de deux semaines dans une juridiction du ressort de la cour.

Grâce au soutien financier de l’École nationale de la magistrature, les étudiants s’entrainent chaque semaine aux épreuves du concours, sans oublier les deux concours blancs prévus aux mois de février et d’avril. Plus de 35 devoirs sont ainsi prévus sur l’ensemble de l’année, toutes les copies faisant l’objet d’une correction détaillée et personnalisée.

Cette année très intense permet ainsi de donner aux étudiants du Master 2 Magistrature les meilleures chances de réussite.

 

Les modules

Le diplôme est organisé autour de modules correspondants aux différentes épreuves du concours :

L’ensemble des matières au programme du concours (droit des personnes, droit de la famille, droit des biens, droit des obligations…) seront successivement revues et approfondies durant les 110 heures correspondantes, afin de préparer les épreuves de composition et cas pratique sur un sujet de droit civil ou de procédure civile.
L’ensemble des matières au programme du concours (droit pénal général, droit pénal spécial, procédure pénale…) seront successivement revues et approfondies durant les 106 heures correspondantes, afin de préparer les épreuves de composition et cas pratique sur un sujet de droit pénal ou de procédure pénale.
Durant 164 heures, les étudiants recevront une formation en culture générale et judiciaire de la part d’intervenants aux profils variés (juristes universitaires, magistrats, historiens, économistes, sociologues, philosophes…). Un partenariat a été conclu avec l’IPAG (Institution de préparation à l’administration générale) de l’Université de Rennes 1 afin de permettre aux étudiants de bénéficier de l’expertise de cet institut dans l’enseignement de la culture générale. Les étudiants seront ainsi préparés dans les meilleures conditions à l’épreuve de connaissance et compréhension du monde contemporain ainsi qu’à celle de mise en situation et d’entretien avec le jury. 32 heures sont de plus spécifiquement prévues pour l’acquisition de la méthodologie de la note de synthèse, avec la réalisation de nombreux exercices d’entrainement.
Durant 40 heures, les étudiants seront préparés à l’épreuve de « QRC » (Questions appelant une réponse courte relatives à l’organisation de l’État et de la justice, aux libertés publiques et au droit public). Ils actualiseront et approfondiront à cette occasion leurs connaissances relatives aux institutions de la Ve République, au droit administratif, aux libertés fondamentales, etc.
Durant 40 heures, les étudiants pourront perfectionner leur niveau d’anglais et préparer spécifiquement l’épreuve de langue du concours en travaillant la méthodologie correspondante.
Grâce au partenariat signé avec la Cour d’appel de Rennes, ce module comprend naturellement un stage, d’une durée de deux semaines, mais il va bien au-delà. Chaque étudiant bénéficie en effet du soutien d’un magistrat tuteur, avec qui il sera en contact durant toute l’année.

Organisation de l'année

Les étudiants sont inscrits administrativement dans l’une des trois universités partenaires, cependant il y a un seul master et une seule promotion : tous les étudiants suivent les mêmes enseignements et ont accès aux mêmes ressources…  Tous les cours ont lieu à Rennes.
La rentrée se tient durant la première quinzaine de septembre. La première semaine est centrée sur la méthodologie des épreuves du concours.
Les cours ont lieu en général du lundi au mercredi. Ces trois journées intensives sont centrées autour de l’actualisation des connaissances et la méthodologie des exercices du concours.
Les jeudis et vendredis sont consacrés au travail personnel (préparation des séminaires, consolidation et apprentissage des connaissances, etc.).
Un devoir est prévu chaque samedi. Les étudiants pourront ainsi s’entrainer, à plusieurs reprises, à chacune des épreuves d’admissibilité du concours, ainsi qu’à l’épreuve de note de synthèse.  
Deux concours blancs sont organisés, le premier en février, le second en avril.
Les cours se terminent au plus tard au début du mois d’avril, afin de laisser aux étudiants le temps nécessaire pour les dernières révisions avant le concours (qui a généralement lieu début juin).
Durant la deuxième quinzaine de juin, après les épreuves d’admissibilité, une session de préparation à l’épreuve de mise en situation et de discussion avec le jury est organisée pour les étudiants volontaires.
Les étudiants admissibles bénéficient également d’un soutien pour la préparation des épreuves d’admission, avec en particulier la tenue d’oraux blancs (oraux techniques, langue, grand oral).
Une bibliothèque est à la disposition des étudiants, avec des ouvrages à jour spécifiquement choisis pour la préparation du concours.

Les plus de la formation

  • des enseignements intégralement tournés vers la préparation du concours ;
  • de très nombreux entrainements aux épreuves du concours ;
  • le double partenariat avec la Cour d’appel de Rennes et l’École nationale de la magistrature ;
  • une promotion de dimension réduite permettant une pédagogie interactive et un suivi personnalisé ;
  • une organisation des semaines favorisant le travail personnel des étudiants ;
  • un corps enseignant aux profils variés et regroupant les forces des trois universités partenaires.

 

Les conditions d'accès et pré-requis

Le master est ouvert en formation initiale aux titulaires d’un master 1 en droit et aux diplômés d’Instituts d’études politiques.

Les étudiants de l’une des trois universités partenaires doivent nécessairement présenter leur candidature dans leur université. Les étudiants extérieurs doivent présenter une seule candidature dans l’université de leur choix.

La sélection des candidats se fait sur dossier.