Visite d'un enseignant de la SouthEast Université de Nankin

Le professeur Ye Quan a été reçu à la Faculté de droit et de science politique entre le 11 et le 12 octobre.

SouthEast university

Cette visite à l’initiative du président de Rennes 1, David Alis, et du vice-président aux Affaires internationales  Pierre Van de Weghe, fait suite à leur visite de la Southeast University en Chine le 14 septembre. Elle fait suite à la signature d’un accord de coopération entre les deux établissements et pourrait s’étendre à d’autres disciplines, notamment le Droit.
 

Monsieur YE

 
Ce projet  d’extension du partenariat s’inscrit dans une histoire commune aux deux établissements qui a débuté il y a plus de 30 ans. Il trouve son origine dans la coopération initiée à la fin des années 80 dans le domaine des sciences et technologies pour la santé entre le laboratoire Traitement du Signal et de l'Image (LTSI) et son partenaire de Nankin, le Laboratory of Image Science and Technology (LIST) mise en place par un chercheur chinois formé à Rennes.
l est à noter que les liens académiques franco-chinois sont anciens à Rennes. En effet, en 1964, alors que le Général de Gaulle est le premier chef d'État occidental à reconnaître la République Populaire de Chine, Rennes est la première Ville de France, dans ce nouveau contexte historique, à accueillir des étudiants chinois.
 
L'Université du Sud-Est (SEU) est l'une des principales universités nationales administrées directement par le gouvernement central et le ministère de l'Éducation de la Chine. C'est aussi l'une des universités du projet « Double first class », financé par le gouvernement central pour construire et hisser des disciplines scientifiques et des établissements universitaires aux premiers rangs mondiaux. SEU, qui figure dans ce contexte sur la liste des universités chinoises classées «universités de premier ordre», est l'une des plus anciennes institutions d'enseignement supérieur en Chine. Son origine remonte à 1902. Elle est devenue une université complète et orientée vers la recherche. L’internationalisation fait partie des thèmes stratégiques de développement de SEU pour les années à venir. À l'heure actuelle, elle compte 31 470 étudiants à temps plein, dont 15 614 étudiants de troisième cycle. L'université dispose d'un corps professoral de haut niveau de 2 832 enseignants et enseignants-chercheurs à temps plein, dont plus de 80% sont titulaires d'un doctorat.