Disparition de Claude Champaud

Professeur de droit des affaires durant 40 ans, ancien président de l’université Rennes 1, Claude Champaud s’est éteint à l’âge de 90 ans

Claude Champaud

Né en 1929, fils d’un instituteur et d’une cultivatrice, Claude Champaud est entré à la faculté de droit en 1964. Il y gravira, en moins de dix ans, tous les échelons d’un cursus studiorum brillant jusqu’à l’agrégation de droit privé, dont il sort major en 1963. Jusqu’en 1996, il enseignera dans sa faculté spécialement le droit des affaires et le droit économique.

Directeur de l’IAE en 1966, il transformera ce dernier en 1968 en un Institut de Gestion (IGR) appelé à devenir un établissement d’enseignement universitaire de management très réputé. En 1971, il deviendra le premier président élu de l’Université de Rennes 1. En quelques années, il l’ouvrira largement sur le monde extérieur et à la formation permanente. En 1974, ses pairs le porteront à la première vice-présidence de la Conférence des présidents d’universités où il prendra une part importante au projet de réforme des enseignements supérieurs.

C’est alors que Claude Champaud commencera une seconde carrière ponctuée par des engagements publics divers. Elu de 1975 à 1995, vice-président du comité d’étude et de liaison des intérêts bretons (CELIB), il sera élu vice-président (1973-1976) puis président (1976-1979) du comité économique et social de Bretagne. Il deviendra conseiller municipal de Rennes de 1983 à 1989. En 1985, devenu conseiller général du canton de Rennes-Centre, il en sera le représentant durant plus de 18 ans. En 1986, élu conseiller régional, il se distinguera par le dynamisme consacré au dossier de la recherche, en tant que président du CCRRDT. En 1994, en fondant l’association pour la renaissance du palais du parlement de Bretagne, il mobilisera les collectivités, des entreprises et des citoyens pour la reconstruction du Parlement. En 1998, il prendra la présidence de l’Orchestre de Bretagne dont il favorisera le développement.

Ayant participé à de nombreuses commissions officielles et présidé, notamment, le « Groupe d’Etudes sur l’Entreprise Personnelle à Responsabilité Limitée », Claude Champaud sera nommé Conseiller d’Etat en mission extraordinaire de 1987 à 1991.