Décès de Jean-Denis Bredin

L’avocat et académicien Jean-Denis Bredin est décédé le 1er septembre 2021.

Jean-Denis Bredin, à Paris, en 1985. Laurent MAOUS/Gamma-Rapho via Getty Images

 

Le ténor du barreau, professeur de droit et écrivain, est mort le 1er septembre, à Paris, à l’âge de 92 ans.

Né le 17 mai 1929 à Paris, Jean-Denis Bredin rejoint le barreau de Paris en 1950. A sa carrière d'avocat il enseigne à l'université. Docteur en droit, il est reçu premier à l'agrégation de droit privé en 1957. Il a été nommé professeur de droit à la faculté droit et de science politique de Rennes en 1957 où il a enseigné pendant 10 ans avant de rejoindre Lille, Paris-Dauphine puis Paris I-Panthéon-Sorbonne.

En 1989, Jean-Denis Bredin est nommé à l’Académie française.

Engagé en politique, il travaille avec Edgar Faure à la réforme de l’enseignement supérieur en 1968. Il est aussi nommé président de la Commission sur la réforme du cinéma en 1982, puis chargé de mission par le Premier ministre sur l’audiovisuel en 1985.

À l’annonce de son décès, sa mémoire a été saluée par de nombreux avocats. Le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, a, pour sa part, déclaré qu’« une très grand figure du barreau français vient de s’éteindre. Il aura marqué son époque de son talent et des nombreux combats qu’il a menés ».

Un de ses anciens élèves, Jean Mahé, a écrit : 

"L'Université de Rennes 1 peut s'honorer d'avoir compter au sein de son corps enseignant un professeur de cette qualité. Pour tous ceux qui ont fait leurs études à la faculté de droit et de sciences économiques de Rennes dans les années 1960-1970, le décès du Professeur Bredin a ravivé le souvenir d'un universitaire attachant, respectueux de son auditoire, pédagogue, brillant mais à l'éloquence sobre. Il savait rendre accessibles aux étudiants des concepts et analyses juridiques parfois abscons. Pour reprendre une expression connue par ailleurs mais souvent échangée entre étudiants, en l'écoutant, nous avions le sentiment d'être intelligents !"