Conférence "Lanceurs d'alerte : Toute vérité est-elle bonne à dire?"

L'association des étudiants de Droit public [AEDP] organisait sa deuxième conférence vendredi 30 mars : une demi-journée de conférence-débat consacrée à la protection juridique conférée aux lanceurs d'alerte.

Conférence : Lanceurs d'alerte

Cette demi-journée aura été l'occasion de donner la parole à différent.es intervenant.es telles que :

  • Mme Auriane Dirou, Doctorante en Droit Public, qui a présenté l'objet d'études et les problématiques soulevées.
  • Mme Sandrine Turgis, Maître de conférences en Droit Public (Rennes 1), qui a présenté le régime de protection en Droit européen et international. 
  • Mme Hélène Muscat, Maître de conférences en Droit Public (Rennes 1), qui a présenté le régime de protection en Droit Interne.
  • Maître Henri Thulliez, Cabinet Bourdon et Associés, Paris, spécialiste de la défense des lanceurs d'alerte et créateur d'une plateforme de protection des lanceurs d'alerte en Afrique. 
  • Mme Céline Boussié, Lanceuse d'alerte dans l'affaire Moussaron. 

La conférence était présidée par Mr Thibaut Fleury Graff et Mr Gweltaz Eveillard, professeurs à la Faculté. 

Conférence "Lanceurs d'alerte : Toute vérité est-elle bonne à dire?"

La question de la protection des lanceurs d'alerte dans les États démocratiques a été abordée, et notamment à travers l'étude des affaires du Médiator, de Wikileaks, de Luxleaks, du Moussaron . 

Mme Auriane Dirou, Doctorante en Droit Public
Conférence "Lanceurs d'alerte : Toute vérité est-elle bonne à dire?"